Midnight Coffee
le webzine sur l'actu musicale et artistique


Colored Emotions, le premier album de Night Moves : Un lancement réussi.

01.04.2013 // Jean Lapeyrie // 1 Commentaire

Night-Moves-Band

Vous n’en pouvez plus d’attendre des nouveautés à la MGMT ? J’ai la solution pour vous en un album, Colored Emotions de Night Moves un album indie produit par Domino Records. Colored Emotions est un juste mix entre de la country, de la musique électronique et de l’indie, pour beaucoup de monde ce genre d’assemblage semblerait impossible à écouter, mais Night Moves ont pris ce pari fou et l’ont réussi à ravir. Ce groupe basé au Minnesota, en en étant encore à ses débuts reste efficace de par le fait qu’il est composé d’artistes provenant d’autres regroupements du son indépendant de renom comme Mouthful of Bees et Food Pyramid, et mérite déjà à être acclamé par la critique pour leur sonorité particulièrement originale et concise.

 Cet album vous embarquera en commençant par un coup de feu, avec le son joyeux et psych-pop de « Headlights » qui nous annonce  tranquillement le groupe rétro-rock. On apprend ainsi à se familiariser à la voix envoûtante du chanteur John Pelant et à son jeu de guitare habile. Les choses continuent de plus belle sur « Country Queen« , où si l’on tend l’oreille nous ne tarderons pas à faire connaissance avec le multi-instrumentiste Mark Ritsema et le bassiste Micky Alfano fournissant un morceau avec une impulsion remarquable d’abord, avant de changer de rythme et d’orientation et ceci de nombreuses fois au cours de ses quatre minutes saccadées, tout en parvenant à maintenir votre attention à chaque détour dramatique du titre.

 Le disque est un mélange fluide et homogène, comme si la plage sonore en écoute allait s’échouer sur la prochaine sans faire la moindre écume. Ainsi à l’écoute globale on se croirait en possession d’un live set plutôt que dans celle d’un enregistrement studio. « In the Rounds » constitue un doux pont entre le rêve de « Country Queen« et l’évanouissement de cette atmosphère dans « Only A Child», c’est ainsi que les fragments sonores légers de « Put Out Your Shoulder » et « Classical Hearts » servent eux aussi ce même objectif d’introduction sur des morceaux beaucoup plus recherchés. Mais le fait que le groupe ait choisi d’inclure ce type de détours sur leur premier album montre qu’ils sont prêts à expérimenter avec leur son, ainsi que s’en tenir à leurs armes créatives originales.

 Mais ce qui rend Colored Emotions mémorable est « Family Tongues » un jam massif qui prend véritablement son envol, et en toute confiance ancre la partie centrale du set. La piste fournit également l’un des rares moments « singalong » qui peut être trouvés sur l’album quand le chœur débute. « Horses » ,quand à lui est semblable à « Country Queen » vu plus tôt, et va être extrêment inventive en jouant avec les tempos et les tonalités créant ainsi un ensemble sonore éthéré, digne des codes d’un bon Pink Floyd.

 Le titre éponyme se ferme sur l’album de façon grandiose, comme si l’intro orchestrale cèdait sa place à un beat disco moderne,  Pelant imprègne la chanson avec une certaine texture avec ses lignes de guitare staccato et ses mélancoliques chants perçants. Alors que les échos disparates de la musique écoutée sont posés tout au long de l’album, il reste un style contemporain distinctif et de l’innovation qui coule dans ces chansons,  leur clarté et leur assurance montrent que les gars de Night Moves ont passé beaucoup de temps à obtenir ces compositions. Cet enregistrement représente une audacieuse et imaginative première étape pour un jeune groupe dont on a pas fini d’entendre parler.


Ecrit par Jean Lapeyrie

pigiste à Midnight Coffee

D'autres articles de Jean Lapeyrie



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑