Midnight Coffee
le webzine sur l'actu musicale et artistique


Aviv Geffen @ Popup!

namethumb_w600px_img_event_7fe6ac17-c028-49c9-9094-8cf7dc845ecb
Chargement de la carte ….

Date / Heure

Date(s) – 22/01/2018
20 h 00 min – 23 h 00 min

Emplacement

Le Pop-up du Label

Catégories


GDP présente…

Les adultes reconnaissent bien peu de voix à Aviv Geffen, et encore moins de charme. Avec son physique ondoyant et son maquillage à la Sophia Loren, ce rocker de 21 ans défrise les anciens à coups de provocations étudiées, au sujet du sionisme notamment: «Je n’ai jamais été très impressionné par ça.» Circonstance aggravante, dans ce pays qui voue un culte ardent à son armée, Geffen fut dispensé du service militaire obligatoire de trois ans grâce à un chantage au suicide. Ultime preuve de mauvais goût, aux yeux des aînés, quand on est, comme lui, petit-neveu de Moshe Dayan et fils de Jonathan Geffen, combattant des grands jours et écrivain célèbre.

Et pourtant… Lui qui du vivant de Rabin avait raillé son penchant pour le whisky, le voici devenu l’enfant chéri de l’establishment travailliste. Car le hasard veut qu’il soit la dernière personne qui ait embrassé le Premier ministre, le 4 novembre 1995. Et l’air qu’il chanta ce soir-là est devenu depuis une sorte de nouvel hymne national. Prémonitoire, diront certains: «Je pleurerai pour toi, alors sois fort au paradis. Pour l’éternité, mon frère, je me souviendrai de toi, et en fin de compte nous nous reverrons, tu le sais…»

A travers Aviv Geffen, les anciens jettent un regard neuf sur la vague montante, qu’ils imaginaient – à juste titre – plus séduite par Elton John que par Ben Gourion. Shimon Peres l’a reconnu, dans son discours en mémoire du chef du gouvernement disparu: «Nous avons découvert une nouvelle génération, très sérieuse et qui a du coeur; une génération qui tient dans ses mains tremblantes les fleurs de la paix.»

Geffen, quant à lui, reste à l’écart de la politique: «Je n’ai jamais été contre Rabin personnellement, disait-il récemment au Sunday Times. Je croyais en lui et j’ai voté pour lui. Nous partagions le même rêve d’un monde meilleur. Mais je ne suis pas une poupée politique. Je pleure sur ce qui s’est passé, mais j’espère qu’il en sortira quelque chose de nouveau. Qui nous donnera de nouvelles valeurs.»
L’Express

Tarifs : Prévente : 23.50€

Billetteries :
Top Billet


Back to Top ↑