Midnight Coffee
le webzine sur l'actu musicale et artistique


Festival Crossover 2010

25.08.2010 // Sarah Lonegro // 1 Commentaire

xover01

Accompagnée de mes fidèles Doc Martens, qui sont des merveilles pour survivre à une foule hystérique à en devenir violente, entre les pogos, les cris, les malaises, les slams.. Je peux dire fièrement que je suis revenue vivante de la deuxième soirée du festival Crossover ! Alors mes tendres lecteurs, il faut que je vous raconte. Prenez un café, asseyez vous et imaginez vous à ma place.

Nous commençons la soirée avec Nasser, un groupe marseillais qui réveille la foule en quelques titres, foule qui au début semblait très peu motivée. Un batteur en guise de chanteur, un DJ bouillant, un guitariste doué. Le trio était parfait pour réchauffer le public, mais comment ne pas parler de l’arrivée d’un étrange spécimen sur scène lors de deux de leurs titres. Le phénomène se nomme Jessie Chaton, chanteur de Fancy et bassiste de General Elektriks , un homme aux faux airs de Albert Hammond Junior. Avec sa voix aigüe et sa façon de bouger, il joue son personnage comme il se doit.
Une prestation trés énergique ! Come on !

Arrivent sur scène I Am Un Chien avec leur fameux titre « Hologram« . Terriblement chauds, ils ont su rendre fous le public ! Pour une première à Nice, on pourra s’en rappeller. Lors de la chanson « Brothers« , le chanteur de Stuck In The Sound a rejoint sur scène son frère, le chanteur d’IAUC, pour l’interpréter avec lui. Des assonances beaucoup plus rock en live qu’à l’écoute, et loin d’être déçue, le groupe a su étonner par sa performance au poil! Vivement la sortie de leur deuxième EP !

Dernière interlude par les Satellit, les Bloody Beetroots se font attendre. On les appelle, on peut aperçevoir des masques que portent quelques fans dans la foule.

Les lumières s’éteignent. Les Artistes entrent sur scène, le longuement attendu Death Crew 77 Live débute sur Domino. En furie, la foule ne fait plus qu’une. Voilà que le théâtre de verdure de Nice est au complet, que chacun se retrouve dans leur music. Sir Bob Cornelius Rifo, leader des Bloody Beetroots fait son show, passant par le synthé pour Have Mercy On Us à la guitare électrique pour Sperm Donor et même au screamo pour Refused. Les adaptions carrément rock de l’album electro Romborama étaient parfaites. Des artistes hors norme. Un concert exceptionnel à voir d’urgence.

En attendant les interviews des Bloody Beetroots et I Am Un Chien, je vous laisse patienter avec cet article et les photos prises lors du concert !
Voici le clip « Domino« , bonne écoute !


Ecrit par Sarah Lonegro

Rédactrice en Chef de Midnight Coffee, une tasse de café à la main, l'autre tapotant le clavier les soirs de pleine lune.

D'autres articles de Sarah Lonegro



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑