Midnight Coffee
le webzine sur l'actu musicale et artistique


L’interview inédite du groupe mythique de rap IAM !

10.07.2013 // Sarah Lonegro // 1 Commentaire

IAM

Toute fraîche de quelques heures cette interview est celle d’une rencontre avec un pilier du rap français, le groupe IAM. De toutes générations en passant par nos parents, à nous même jusqu’aux plus jeunes, que l’on aime ou pas, ce groupe est connu par ses incontournables comme   »Je Danse le Mia » et reconnu par des titres plus complexes tels que « Demain c’est loin ».

Aujourd’hui, il fait beau, les cigales chantent sous cette chaleur abrutissante et Imhotep d’IAM vient à ma rencontre. On pourrait le penser un pastis à la main accompagné d’une chicha mais ça ne sera qu’un phoner, alors les amis, laissez votre imagination s’emballer. Pendant ce temps, je pose les questions et Tonton Imhotep se fera une joie d’y répondre. (Et quelle personne agréable! Ça fait du bien dans ce monde de requins!). L’interview qui te fera danser le Mia débute.

 

Comptez vous ressortir en vinyl « L’Ecole du Micro d’Argent » ?

Très bonne question (rires), en réalité nous ne sommes pas les producteurs de cet album donc ça parait complexe, je te dirais même que ce n’est pas possible car ça reste une décision du producteur mais franchement… on y pense parce que c’est vrai qu’ils deviennent rares et qu’il y a du monde qui en demande quand même, à voir mais ça serait pas mal en effet.

Est ce que tu pourrais me parler du fameux titre « Demain c’est loin » qui ne comporte aucun refrain, et qui est assez longue  ?

Je t’avoue que ce titre, c’est un premier jet fait dans l’urgence à New York quand on finissait « L’Ecole du micro d’argent », et on a sorti instinctivement deux longs couplets sans refrain, comme deux longs monologues sans idées préconçues, vraiment fait sur le tas. On l’a écrit d’une façon cinématographique, et ça décrit pour nous une certaine réalité, ce texte est apparue comme une inspiration subite, en fait.

Que penses tu de la nouvelle scène rap française ?

On la trouve très diverse et pour tous les genres, le soucis étant qu’il y a très peu de médias pour le rap français quand tu vois qu’on dit que la première radio française rap ne fait pas que du rap et que par exemple Trace n’est pas accessible à tous, tu te dis que c’est pas simple pour te faire connaître et que par chance, il y a internet maintenant… Donc voilà, l’absence de médias est pas mal gênante pour cette nouvelle scène, sinon au niveau du rap commercial, il y a des dérives comme de partout, ça ressemble souvent à du Rap US sorti d’il y a deux semaines, c’est parfois du copier coller alors qu’à l’époque des années 90, le rap commercial ça restait du bon, là ils sont pas mal victimes de la copie et parfois de l’electro rap, qui laisse pas vraiment authentique mais au delà il y a de bonnes choses comme des gars qu’on apprécie beaucoup comme Youssoupha, 1995, Orelsan ou même les Psy4… mais il n’y a pas que ça, il reste tout ceux qu’on entend malheureusement pas sur les ondes et qui sont bons.

Tu pourrais nous en citer quelques-un ?

Il y en a pas mal mais là de suite, je pourrais te donner comme nom, Nemir, un type de Perpignan et aussi Demi Portion qu’on aime pas mal.

Tu pourrais me parler un peu du clip de Bad Boy avec la Fonky Family ?

Ben écoute, ça s’est très bien passé (rires), ça était tourné en parti à Marseille et à New York et je pense que l’atmosphère recherchée est trouvée ! On a voulu toucher au roman policier, la jouer film gangster et ça a connu pas mal de succès donc on en ait pas mal content !

Quels sont vos projets à l’avenir ?

Alors après la tournée d’été, on se prend des vacances en août puis on part à nouveau sur la route pour continuer cette tournée, on a des dates jusqu’à 2014 et même 2015 ! Donc on est super contents de faire de la scène, sinon on a une petite surprise pour la rentrée prochaine mais là je peux pas en dire plus…

C’est noté ! Un café pour la route ?

Carrèment, moi particulièrement je suis accro au café, tellement qu’il a fallu que je diminue mais celui après le repas, il est inévitable. Je t’avoue que le petit coup de coeur c’est le moccha coffee, je m’en prendrais bien un là! (rires).

 > Site officiel d’IAM

 > Acheter Art Martiens sur Itunes

 

 

 


Ecrit par Sarah Lonegro

Rédactrice en Chef de Midnight Coffee, une tasse de café à la main, l'autre tapotant le clavier les soirs de pleine lune.

D'autres articles de Sarah Lonegro



Back to Top ↑