Midnight Coffee
le webzine sur l'actu musicale et artistique


Morcheeba à la recherche de nouveaux initiés.

23.10.2013 // Jean Lapeyrie // 0 Commentaire

Morcheeba-cover

C’est après plus de 18ans de carrière que les anglais de MORCHEEBA font leur retour en nous offrant un très joli 8ème album, intitulé “Head Up High” sortit chez [PIAS] le label Indépendant Belge s’occupant notamment de Soulwax. Le groupe originaire de Douvres n’est plus à présenter, mais il est bon de rappeler qu’il est composé actuellement des frères  Paul Godfrey (DJ) et Ross Godfrey (guitare et clavier) ainsi que de la chanteuse Skye Edwards. Je dis actuellement car le groupe a eu droit à un départ de leur chanteuse idole en 2003 pour finalement la retrouver en 2010. Le groupe grandement influencé par la scène trip hop des 90’s mélangent downtempo, trip hop, rhythm and blues et pop dans des compositions savamment orchestré flirtant entre une musique populaire et une musique plus expérimentale. Ils ont su accrocher un public fidèle tout au long de leur carrière grâce à cette sonorité particulière qui approche celle de Massive Attack ou encore de Portishead, ce dernier opus va sans doute être une belle surprise pour les friant du genre.

Globalement, l’album est très intéressant mais risque de faire un choc aux fans de la première heure, puis qu’en effet nous sommes loin du trip hop envoutant de leur début. Le groupe tente quelque chose de nouveau, ce qui est, je trouve une très bonne chose, il est important pour un groupe d’exploré différentes variantes et possibilités dans leur musique : MORCHEEBA le fait à merveille. Alors si vous ne connaissez pas MORCHEEBA foncez sur “Head Up High« , et si vous êtes un fan de la première heure, n’écoutez pas ça en espérant écouter du MORCHEEBA de la genèse, mais tant mieux cela prouve qu’ils peuvent encore nous/vous surprendre. Mais voyons ça plus en détails, voulez-vous ?

01-   Gimme Your Love

Le morceau d’introduction de cet album est une belle petite merveille, en nous annonçant directement le parti pris par MORCHEEBA. Un peu formaté mais diablement efficace, que dire d’autre dans ce cas ?

02-   Face Of Danger

Premier featuring de l’album, avec Chali 2NA. Et le morceau comme son prédécesseur est d’excellente facture, l’alchimie fait son effet, chaque loop donne l’impression d’être murement réfléchi et l’impression restera sur tout le reste de l’album. Quant à la phase soliste de Chali 2NA, elle nous permet d’avoir un brigde mais ne restera pas dans les annales.

03-   Call It Love        

C’est James Petralli du groupe texan White Denim qui apparaitra avec grande surprise sur ce morceau, qui donne un écart agréable dans l’album. Un tempo lent sur des sonorités assez pop basé sur des arpèges descendantes, le morceau pourtant arrive à garder une belle impulsion sur une impression de lourdeur omniprésente lors du morceau. Bien joué !

04-   Under The Ice

Un morceau doux posé sur la voix suave de Skye, un morceau très acoustique de belle qualité. Qui nous montre une bonne vieille recette de MORCHEEBA.

05-   I’ll Fall Apart

On reste dans une ambiance très douce voire même soul, du piano/voix agrémenté de chœurs et d’une guitare jouant en chorus, un morceau qui reste stable du début à la fin, et ça fait du bien à l’époque des bridges foireux.

06-   Make Believer

Du reggae dub ? Et oui à la sauce MORCHEEBA et tout ça pour le plaisir de nos oreilles. Tout est magnifiquement monté, le refrain, le bridge, un morceau qui ne déçoit pas et qui apporte une bonne impulsion après 2 morceaux très smooth.

07-   Release Me Now

Je pense avoir trouvé mon coup de cœur sur l’album, c’est un peu comme Gimme Your Life, assez formaté mais ça reste tellement sexy et accrocheur. La mélodie transcende sans pour autant nous surprendre, le morceau est tout simplement impeccable. Le feat avec Nature Boy Jim Kelly est très bien placé et donne vraiment une ampleur à la piste.

08-   To Be

Un autre feat avec cette fois-ci Rizzle Kicks, j’ai eu un peu de mal avec le morceau pour au final accroché totalement, c’est cadencé, lent et à la fois impulsif. On ressent une fois de plus que l’on écoute bien du MORCHEEBA, bien qu’ils aient modifié un peu le registre.

09-   Hypnotized

Un autre joli coup de cœur sur l’album, un morceau plein de surprise surtout quand on commence à entendre les sonorités très country de l’instru’. Et le mélange avec Skye fait mouche une sorte de pop/country de top qualité en parti grâce au rythme du morceau.

10-   To The Grave

On part sur un autre registre, bien plus électronique, ce morceau nous offre une balade retouché à grands coups de synthé’ pour un rendu malheureusement assez fade, on sent une inspiration post dubstep. Dommage avec une si bonne orchestration ils auraient pu faire une vraie merveille.

11-   Do You Good

Une atmosphère assez planante sur ce morceau, on se retrouve seulement rattrapé par les claps et figures rythmiques dures de l’orchestration. Le bémol ? Le refrain fait penser à un vieux pop/rock directement recraché de Superbus. A part ça le morceau est pas mal si si, je vous assure.

12-   Finally Found You

Ethéré, c’est sans doute la meilleure façon de définir la conclusion de l’album. C’est élastique, à la cool, ça smooth dans nos oreilles et permet de conclure en douceur sur un petit morceau de fin de journée à la plage. Mention pour la guitare qui pleure sur la fin du morceau, ça ne se fait que trop rarement.

Bon Head Up High, ce n’est pas le renouveau du trip-hop mais c’est un album plutôt bon qui nous montre que le trio de MORCHEEBA n’a pas perdu sa patte et est capable de faire de très belles choses. Après si l’on est un fan de la première heure à encore pleurer de joie sur la qualité de Big Calm forcement cette album-ci, ne va pas faire grand-chose mis à part vous énerver, surtout quand on voit le parti pris du groupe sur ce dernier. Mais ce serait râler pour peu de choses : Oui, ils ont fait mieux et encore tout est une question de point de vue et Oui, effectivement toutes les pistes ne sont pas des chefs d’œuvres. Mais le savoir- faire du trio se fait vraiment ressentir concernant leur recette à la sauce funk, electro, soul, pop. Du bon MORCHEEBA, à écouter à l’occasion !


Ecrit par Jean Lapeyrie

pigiste à Midnight Coffee

D'autres articles de Jean Lapeyrie



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑