Midnight Coffee
le webzine sur l'actu musicale et artistique


Odezenne sort Rien

30.05.2014 // Jean Lapeyrie // 0 Commentaire

rien-odezenne

Odezenne nous fait le plaisir de sortir Rien, un EP de 18min auto-produit par leur label Universeul.  Pour ceux qui se demanderont qu’est-ce que c’est qu’Odezenne, c’est un trio bordelais/parisiens composé d’Alix, Jaco et Mattia.

Pour les non-initiés Odezenne c’est du rap, mais pas n’importe lequel, c’est un rap hors du paradigme actuel, expérimental et original, le groupe sort des sentiers battus afin de créer une musique qui leur est propre. Ces fervents indépendants nous offrent donc un EP de cinq tracks, qui annoncerait un album courant 2015. En attendant, on peut se faire la dent sur Rien, qui aura de quoi troubler les habitués d’Odezenne.

L’ouverture se fait sur le titre éponyme Rien, qui ne laisse pas sans voix, on peut en effet tout de suite remarquer l’évolution qu’il y a eu sur la manière d’agencer leurs morceaux. Adieu, nobles samples habituels que l’on pouvait retrouver sur les deux derniers albums. Matthia prend le dessus et on nous permet de contempler l’instrumentation en aérant plus les morceaux, on est moins obnubilé par les paroles comme on pouvait l’être sur certains morceaux. Tout ceci grâce à un équilibre savamment dosé entre les phases d’Alix/Jaco et de Matthia, on savoure ainsi l’inventivité lâchée à l’aventure des compositions de Matthia. Des sonorités presque spatiales à grands coups de synthé, une alchimie millimétrée entre des paroles toujours aussi pointilleuses et une mélodie qui prend maintenant par entière à l’intensité des morceaux, voilà à quoi peut ressembler le paradigme de cette nouvelle orientation musicale. Pourtant, seulement trois morceaux répondent à ces critères : Rien, Je veux te baiser et Dieu était grand, alors que Chimpanzé et Novembre auraient très bien pu se trouver dans leur dernier album OVNI.

Cela marque donc clairement une évolution et n’étonne pas tellement quand on connait un peu le groupe. Pourtant, bien que ces évolutions soient très notables, l’essence même d’Odezenne est toujours présente, ainsi je ne pense pas qu’un fan de la première heure puisse ne pas apprécier cette orientation musicale. De plus comme les morceaux Chimpanzé et Novembre peuvent le prouver, les plus réticents à ce changement auront toujours quelques points de repère dans cet EP qui marque un album courant 2015 qui risque d’être des plus intéressants. Celui-ci ne sera-t-il qu’une transition vers une autre évolution ou permettra-t-il au groupe d’asseoir leur nouvel univers, seule la patience nous le dira.

Pour écouter Rien ça se passe ici.

Pour acheter Rien ça se passe ici.

Pour retrouver le groupe ça se passe ici.


Ecrit par Jean Lapeyrie

pigiste à Midnight Coffee

D'autres articles de Jean Lapeyrie



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑