Midnight Coffee
le webzine sur l'actu musicale et artistique


Popa Chubby à Six-Fours : L’interview !

10.11.2018 // Magali Arsac // 0 Commentaire

poppachubby

On revient sur notre rencontre avec le talentueux Popa Chubby lors de sa venue à l’espace Malraux à Six-Fours-Les-Plages.

1-Quand avez-vous commencé votre projet éponyme ?

 J’ai commencé « Popa Chubby » tardivement, à l’âge de 30 ans. Avant cela, j’ai commencé à jouer de la batterie à 14 ans. Je ne suis venu que plus tard à la guitare.

2-Nous avons pu voir que votre dernier album (Two Dogs) était le 38ème, où trouvez vous l’inspiration pour autant de création ?

 Le 38ème ? Réellement je ne compte pas ! Je viens de New-York, je trouve l’inspiration partout. C’est une ville pleine de bons musiciens, la musique y est omniprésente. L’inspiration vient d’elle-même, en vivant ma vis au-jour-le-jour. Je suis constamment stimulé par les choses autour de moi : c’est comme un job pour moi de créer.

3-Après écoute de votre album, on a, bien sûr, retenu la chanson qui prête son nom à celui-ci, « Two Dogs », pouvez vous nous en parler ?

 Two Dogs ! Cette chanson est un commentaire social, à travers le monde on peut voir les hommes avoir deux facettes de leur personnalité, un côté ‘bon’ et un côté plutôt ‘mauvais’. C’est une vieille histoire amérindienne qui dit que nous avons, en nous, 2 loups aux comportements opposés, bon et mauvais, et que celui qui prendra le dessus sur l’autre est celui qui sera nourri, méfies-toi de ce chien.

 

4-On vous connait comme un instrumentiste hors pairs, et un grand collectionneur de guitare, parlez-nous de vos préférences ?

 C’est une question vraiment difficile… pour ma préférée, je dirais, sans surprise, ma Stratocaster ! Pour l’album je ne me suis pas limité à celle-ci, je n’hésite pas à choisir selon mes envies, telecaster, lespauls. Comme pour l’inspiration, je fais selon mes humeurs.

5- Commet vous évaluerez-vous : comme un musicien de studio ou plus comme un showman cherchant le contact avec le public ?

 Et bien je préfère rester en studio, et ne pas quitter ma maison ! Mais ce n’est pas possible, et je passe beaucoup de temps sur la route. Mais j’aime bien aussi, je pense que c’est indissociable dans la vie d’un musicien d’avoir ces deux facettes, just do it and enjoy your life !

6-Travaillez-vous votre instrument tous les jours ?

 Je ne travaille pas tous les jours, par contre je joue tous les jours. j’ai mes périodes, un jour je travaille ma musique, l’autre je passe du temps à jouer quelque chose que j’ai entendu.

7-Pour finir avez-vous des conseils pour tous les débutants dans la musique ?

 Oui ! Ne pas écouter toujours la même chose et prendre l’information partout où elle se trouve ! Au fil des années, j’en suis venu à jouer de la country, du blues du jazz, du rock. Si tu te contentes que d’un seul style, tu seras catalogué que comme un musicien d’un seul et unique genre, ça peut sembler impressionnant mais un musicien se doit d’être constamment en train d’apprendre pour évoluer.

_AG_1205

Propos recueillis par Théo Blandin.

On commente, on partage, with a coffee of course !


Ecrit par Magali Arsac

Rédactrice en chef à Midnight Coffee. Passionnée de musique, de mode, d'art & d'histoire. Coffee Addict.

D'autres articles de Magali Arsac



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑