Midnight Coffee
le webzine sur l'actu musicale et artistique


Scream Structure de GRIEFJOY ou une épopée electronique maîtrisée à la perfection

02.02.2016 // Sarah Lonegro // 1 Commentaire

Griefjoy

En 2013, les anciens Quadricolor se faisaient déjà remarquer avec la sortie de l’album éponyme « Griefjoy ».

Le titre et pour mieux dire, le hit, « Touch Ground  » avait clairement remué tous les amateurs du genre. Entre la dimension électronique captivante du morceau, les beats tribaux ainsi que la pop explosive, le morceau avait fait son petit, que dis-je, grand effet à l’époque. Il en est de même pour le reste de l’album qui est une vraie petite perle musicale où s’entremêlent pour ne faire qu’un, pop/rock intense et electro grisante.

Ce qui m’avait marqué à l’époque de cette sortie, c’était surtout la reprise de « Bye Bye Macadam » de Rone. Ces derniers l’avaient jouée à merveille pour la radio « Le Mouv » et nous montraient encore à quel point, ils étaient talentueux et touche-à-tout autant musicalement que dans les émotions à faire passer. C’est beau, putain.

Et là voilà enfin la bonne nouvelle !

Après avoir sorti courant décembre le titre au grand penchant clubbing « GodSpeed » , et récemment « Why Wait » , c’est cette fois-ci le morceau « Scream Structure » qui retient toute mon attention. Un morceau dédié aux grands absents de leurs vies, d’après leur dires. Nous nous retrouvons donc une nouvelle fois entre deux émotions qui n’en font qu’une à l’écoute de ce dernier. Et entre douleur et joie, mon cœur balance… Ce qui a de certain, c’est que le résultat est intense. Non, je n’ai pas fait exprès pour la rime. Je-le-jure !

A croire que Griefjoy n’a jamais aussi bien porté son nom que maintenant.

C’est donc un trilogie annonciatrice d’un nouvel album au tournant synthétique maîtrisé à la perfection que nous avons là. Prière de la savourer avant la sortie de l’album en question… Vivement !


Ecrit par Sarah Lonegro

Rédactrice en Chef de Midnight Coffee, une tasse de café à la main, l'autre tapotant le clavier les soirs de pleine lune.

D'autres articles de Sarah Lonegro



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑