Midnight Coffee
le webzine sur l'actu musicale et artistique


Shaka Ponk

17.10.2010 // Sarah Lonegro // 2 Commentaires

shaka-ponk

« On aime mélanger les musiques aux images, on fait de la fusion naturellement avec les nouvelles technologies. » C’est ainsi que Shaka Ponk pourrait définir leur façon originale de produire. Composé de six membres et d’un singe étant l’emblème du groupe, ils parcourent l’Europe avec leurs deux albums « Loco Con Da Frenchy Talkin » et « Bad Porn Movie Trax » .

 

 

Présentation de Skaka Ponk s’il vous plait !
On est un groupe de rock implanté à Berlin pour enregistrer en 2004 un disque là bas puis en enregistrer un deuxième en France, ce qui nous a permis de manger autre chose que des nouilles (rires). On se considère plus européen que français et au départ, nous sommes partis en Allemagne pour s’inspirer d’un autre univers puis on n’a plus cessé de voyager par la suite. Avant Berlin, nous étions à Paris et on était quasiment inexistant. On avait juste un groupe avec des répétitions à la maison entre amis, à créer des délires visuels puis ça s’est concrétisé avec le départ pour Berlin, un peu à l’aveuglette mais il y avait une grande envie d’aventure et de dangers. Ensuite, il n’y a pas de leaders, tout le monde fait tout. On filme nos lives et en studio on pose tout puis on le met sur notre site. Pour nous, le son ne peut se passer de l’image.

C’est pour ça que vos concerts sont très visuels..
Nous n’êtions pas partis pour faire un groupe de musique, on faisait de l’image à la base. Puis le son s’est mêlé à ça. D’ailleurs on a été catégorisé ragga, rock, punk.. ils ont du être déçus les punks (rires). On pourrait se définir comme Rock Fusion, peut être.

Et sinon, Goz ?..
C’est un singe qui est là depuis le début. Il est resté lui même à ses origines et il nous accompagne sur scène, c’est un membre a part entière du groupe, il est sur un écran et il assiste à tout, d’ailleurs à Berlin, les gens le connaissaient sans même savoir que ça venait de nous, et à la sortie de disque, ils pensaient qu’on avait piqué l’idée..(rires). Sinon parfois, Goz nous provoque et joue de la batterie contre Ion! Il chante aussi.

On doit souvent comparer Goz à Gorillaz, non ?
C’est un peu comparé la planète des singes à King Kong, ça a rien avoir même si on adore Gorillaz ! Gorillaz est un concept audiovisuel hollywoodien alors que nous c’est de l’artisanat, on fait par nous mêmes. Regarde, Lady Gaga a son succes par l’image aussi mais c’est des killers de vidéos qui travaillent pour elles et au final on se demande vraiment où elle est .. La vidéo n’est pas un moyen de nous faire connaitre, ça fait partie même du groupe. D’ailleurs, JMPZ est un groupe qui a un écran sur scene aussi, avec des chanteurs virtuels enregistrés en studio et c’est interessant à voir. L’image est importante à associer au son comme pour Oizo, Gorillaz est l’exemple typique et d’ailleurs ça marche trés bien.

Vous partez de l’image ou de la musique pour les idées ?
Aucune méthode, ça peut partir d’une image ou d’un son, on ne réfléchit pas. On aime autant faire avec l’un qu’avec l’autre !

Des nouveaux clips sont prévus ?
Plusieurs! On a eu un prix Daylimotion avec « How We Kill Stars » , ça nous encourage à en faire d’avantage.

Nous pouvons remarquer la présence d’une fille dans le groupe! C’est dur avec les garçons ?
Je les mène à la baguette (rires) Non, je suis un peu garçonne et on s’entend trés bien. Je n’ai jamais eu de problemes, c’est plutot eux en fait (rires). Je suis comme une maman dans le groupe et sinon pour l’écriture, je participe un peu même si la façon de rédiger est particulière car en fait ce sont les gens qui écrivent pour nous lors de tournées, après c’est à nous de résumer en chansons et on fait un mix de tout ça.. donc c’est pour ça qu’il y a beaucoup d’anglais, d’espagnol et de français dans nos musiques. C’est vraiment le seul truc qu’on fait pas tout seuls (rires) On met apres à la sauce un peu Goz que nous même parfois on découvre et c’est tellement pas nos paroles que chaque membre du groupe fait sa propre interpretation, ce qu’on peut voir sur notre site! C’est important l’interaction avec les gens.

Vous avez envie de jouer avec qui ces derniers temps ?
Il y en a des tas.. On a adoré jouer avec des stars américaines, c’était hyper stressant, on n’avait pas le droit de leur parler ni rien puis enfait ça se détend, et apres on finit la soirée avec elles et c’est trop agréable. Sinon ouvrir pour Rammstein ou Fishbone ça serait sympa et Motorhead c’était sympa! Sinon ceux qu’on adorerait c’est Skip The Use, de bon potes.

Un café pour finir ?
Mince, on sait plus la marque.. un Café noir, ça ira !

SHAKA PONK
Leur Myspace :
www.myspace.com/shakaponk
Leur site :
www.Shakaponk.com
Leur site TV :
www.tv.shakaponk.com/


Ecrit par Sarah Lonegro

Rédactrice en Chef de Midnight Coffee, une tasse de café à la main, l'autre tapotant le clavier les soirs de pleine lune.

D'autres articles de Sarah Lonegro



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑