Midnight Coffee
le webzine sur l'actu musicale et artistique


Une clôture « coup de cœur » pour le Midi Festival 2013

30.07.2013 // Sarah Lonegro // 0 Commentaire

midife

Ce dimanche 28 juillet avait lieu la soirée de clôture du Midi Festival dans un lieu des plus attractifs d’Hyères, la Villa Noailles. C’est sur la colline du vieux château dominant la ville d’Hyères, dans un grand jardin méditerranéen planté par le vicomte de Noailles que les concerts se sont déroulés. La Villa Noailles est connue pour accueillir de nombreuses manifestations artistiques, que ce soit la Design Parade ou le reconnu Festival International de Mode et de Photographie, et ce soir-là, c’était au Midi Festival d’être à l’honneur !

Plusieurs artistes talentueux sont montés sur scène cependant certains coups de cœur ont d’autant plus retenus notre attention. Nous commencerons avec Only Real. C’est à 21h pétante que le concert débute avec une pinède envahie par un public déjà bien réceptif. Ce jeune artiste  de 21 ans dont le projet solo est des plus séduisants nous propose un mélange de rap désinvolte et de chant, de ballade pop et d’indie. Il est cet air rafraîchissant qui met tout le monde d’accord. Alors on se laisse transporter et on apprécie le phénomène londonien qui fera couler beaucoup d’encre dans les années à venir.

 

 Alors qu’on leur annonce une sortie d’album pour le 5 août, les talentueux Swim Deep nous font l’honneur d’être sur les terres d’Hyères. Voilà un groupe qui nous rappelle ce qu’est de la musique, ah ! Un potentiel dingue, des titres déjà cultes et une présence scénique époustouflante. Ces jeunes prodiges tout droit venus de Birmingham nous laisse soit sans voix soit en furie selon leurs morceaux et autres reprises. Comme l’impression de vivre un avant-phénomène, restez sur vos gardes et retenez leur nom comme il se doit. Ils deviendront des grands. Des grands de grands. Je vous aurai prévenu.

 

 Et vient le dernier concert du Festival, et un de ceux que j’attendais le plus. Temples entre sur scène. Entre un look des Kooks et de The Horrors, le genre musical n’en est pas des moins inspirants aussi. Une folk particulièrement psychédélique, de l’indie avec orgue et tambourins et de la pop aux lourdes basses. Entre complexité et simplicité, les Temples savent se faire remarquer avec leurs genres musicaux si divers et complets à la fois. On se laisse charmer et on en demanderait encore. C’est une future grande signature qui clôtura ce Midi Festival dans une atmosphère des plus électriques.

 

En somme, une soirée « coup de coeur » dont 3 artistes ont su retenir particulièrement notre attention et en voici tout le charme du Midi Festival. En attendant l’édition prochaine, penchez vous sur ces phénomènes prometteurs.


Ecrit par Sarah Lonegro

Rédactrice en Chef de Midnight Coffee, une tasse de café à la main, l'autre tapotant le clavier les soirs de pleine lune.

D'autres articles de Sarah Lonegro



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑