Midnight Coffee
le webzine sur l'actu musicale et artistique


Yodelice ou le cirque ambulant

29.07.2011 // Sarah Lonegro // 0 Commentaire

images (1)

 

Le 28 juillet 2011 à Hyères au concert de Yodelice,

Il est dans les alentours de 20h30, le soleil peine à se coucher et les instruments du groupe Yodelice se font attendre sur scène.  Comme une entité étrange et mystique, la guitare de notre chanteur repose sur un arbre mort à l’effigie de « Tree of Life » , le premier album de ce dernier. Un arbre non anodin car il est en réalité, à lui tout seul, un séquenceur musical. L’heure avance, le ciel s’assombrit et l’ambiance hume un parfum de forêt.

La foule commence à applaudir, Yodelice et ses fabuleux musiciens, maquillès et revêtus de façon burlesque, entrent sur scène. Ils ressemblent à de mystérieux personnages sortis tout droit de l’esprit farfelu de Tim Burton. Yodelice, venu d’un monde imaginaire appelé Spookland est un grand gaillard habillé sombrement, chevelu et barbu, avec une plume piquée sur son chapeau melon et une larme maquillée sur la joue. On ne pouvait dire mieux ! Les autres musiciens en étaient de même, avec leurs chapeaux haut de forme et leurs fards à paupières noirs. Le décor fantastique est définitivement installé.

Les premiers frémissements de la contrebasse se font retentir, on en frisonnerait presque. La voix suave et rauque à la fois de Maxim Nucci nous transporte de titres en titres. Se laisser bercer sur Insanity ou Talk To Me et s’égayer sur More Than Meets The Eye, ou la fameuse Sunday With A Flu, c’est ça la magie yodélicienne ! Et pour l’accompagner dans son univers poètique, des musiciens, des vrais, de diverses nationalités. De ballades délicieusement amères à des thèmes résolument rock&folk, il n’y a qu’un pas.

Flûte traversière, contrebasse, guitare, basse, clavier, percussions en tous genres.. Un feu d’artifice musical. Ils quittent la scène une première fois comme des princes tandis que la foule les acclame. Aussi impatients que les spectateurs, ils prennent à nouveau place et s’amusent avec le public définitivement hypnotisé, amoureux, convaincu. Des pas des danses à la Boogie Woogie jusqu’aux onomatopées sur un thème western.. Ils ont tout fait pour enchanter la soirée et nous laisser en tête ces simples pensées : Qu’est ce qu’on a pu s’éclater !

Alors si on devait recommander Yodelice en concert ? La question ne se poserait même pas. A part rajouter que c’est un artiste hors-pair accompagné de musiciens talentueux aux allures de clowns tristes, qui appartiennent à un univers de rêveries et fantasmes et qui savent faire partager leur bonne humeur, je ne saurais dire. Peut être car il n’y a simplement plus rien à dévoiler à l’écrit, et que le reste est à découvrir sur scène avec eux et toute cette imaginerie..

- Yodelice.com
- Myspace
- Achat albums « Tree of Life » & « Cardioid » 


Ecrit par Sarah Lonegro

Rédactrice en Chef de Midnight Coffee, une tasse de café à la main, l'autre tapotant le clavier les soirs de pleine lune.

D'autres articles de Sarah Lonegro



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑