Chronique du nouvel album Radioactive de Yelawolf

Redneck ou skateur, cherokee ou acteur, le dernier soldat du label d’Eminem porte autant de casquettes qu’il arbore de tatouages. Pourtant, souvent critiqué, c’est bien dans le rap que Michael Wayne Atha a.k.a Yelawolf excelle le mieux. Revenons sur son premier album officiel sorti sur Shady Records.
Qu’on se le dise, Yelawolf a son univers. Depuis son do-it-yourself album « Creek Water », sorti en 2005, le gosse d’Alabama, a pris de la carrure et a poncé son attitude. A l’écoute de son véritable premier album officiel « Radioactive » signé chez Shady Records, le label d’Eminem, Yelawolf surprend. Cet opus fait suite à l’excellente mixtape « Trunk Music 0 – 60 » sortie par Interscope, quelques temps plus tôt. Pas de gros virage artistique donc, on retrouve toujours la même ambiance, à mi-chemin entre des titres tels que « Daddy’s Lambo » et  « Pop the Trunk » présents sur sa mixtape, l’expérience et la maturité en plus.
La sortie de « Radioactive »  avait été quelque peu repoussée. Le rappeur souhaitait apporter quelques modifications à son album, dans lequel il dit avoir investi beaucoup de temps. Et, ce n’est pas sans faute. Soutenus par l’écurie Ghetto-O-Vision et Interscope, Radioactive est un 15 titres rempli d’authenticité et d’âme. Derrière les instrus, on découvre une fresque d’excellents producteurs : SupaHotBeats, Justice League, The Audibles que l’on retrouve aussi derrière Lupe Fiasco, Bun B ou Redman, mais encore Diplo qu’on ne présente plus. Yelawolf performe par sa technique, le grain de sa voix et le choix de ses featurings : Lil Jon, Kid Rock, Eminem.. La part belle à des prestations féminines donne une couleur particulière à son travail, moins cru, plus délicate, plus sensible. Tantôt le flow chanté, tantôt le flow incisif, Yelawolf montre qu’il maîtrise et sait garder une véritable aisance sur toutes productions, sur toutes collaborations.
La recette fonctionne, l’alchimie semble bonne. Très bon album.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.