Nous sommes des portes-monnaies ambulants.

11h30, le réveil sonne.  Après avoir passé un petit moment déprime en regardant les infos et en attendant que mon petit café du matin finisse de couler, connexion sur le Net pour s’informer de l’actualité musicale.

Et c’est avec une certaine horreur je lis cette news apparut sur Metalorgie par rapport à Metallica :

« De peur que la crise de la zone euro n’empire davantage, Metallica tournera au printemps / été 2012 en Europe à la place d’une tournée initialement prévue en 2013. « Au cours des prochaines années, le dollar sera plus fort et l’euro plus faible, et je veux saisir cette opportunité en augmentant maintenant le nombre de concerts en Europe, car nous en tirerons des bénéfices plus élevés. » explique leur manager Cliff Burnstein dans un article initialement paru dans le Wall Street Journal. Il ajoute « Comme Coca Cola, nous sommes un produit de l’exportation US. Nous recherchons les meilleurs marchés avant de nous y installer. »

On se fout de la gueule de qui là? On connaissait le goût prononcé des Met’ pour le fric mais de là à carrément faire des prévisions sur le cours de la bourse et des devises et déplacer une tournée pour pouvoir toucher plus…

On appelle tout naturellement à un boycott de l’industrie Metallica sous toutes ses formes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *