ACWL poursuit son chemin

Lorsque l’on parle de rock français, il est assez rare d’entendre d’autres noms que ceux d’Indochine, -M-, Noir Désir, Dionysos et Shakaponk, si bien que la tendance est de dire que la France n’est pas faite pour ça.

En tant que Webzine, notre rôle est certes de vous parler de l’actualité musicale des meilleurs artistes, mais il consiste également à vous présenter des musiciens moins connus. C’est à ce titre que l’on a décidé de vous parler d’ACWL, un groupe de rock français qui existe depuis le début des années 2000.

En trois albums, le trio composé de Clin (chant/basse), Jean (Guitare, Voix) et Patrick (Batteur) a su développer son propre style, qui allie un rock alternatif sombre, un chant parfois lyrique et des textes quelque peu ambigus, tout en rappelant dans l‘esprit des groupes tels que Bauhaus, The Smashing Pumpkins, Xmal Deutschland, Siouxsie and The Banshees ou encore Indochine. D’ailleurs, ce n’est certainement pas sans raison que Nicolas Sirkis a accepté d’enregistrer un duo avec eux, « Quand viendra l’Heure », en 2005, après les avoir conviés à ouvrir plusieurs concerts du Paradize tour. Apprécié par la critique et considéré comme le 4ème meilleur groupe français par Rock Mag et le Mouv, ACWL a confirmé avec son troisième album, le Chemin du Ciel, qui en plus de contenir des chansons en anglais, porte bien son nom.

Le prochain album d’ACWL sera dans les bacs le 17 Septembre prochain, et nous ne manquerons pas de vous en proposer une chronique. En attendant, pour les plus curieux, en voici le premier single, qui s’avère un peu plus accessible, tout en restant propre à ce que nous a proposé le groupe jusqu’alors.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.