Hot sugar, le prodige mi-homme mi-internet !

Au premier abord on pourrait penser que ce jeune homme n’est qu’un sea punk de plus au milieu de l’internet. Mais détrompez-vous, Hot Sugar ne fait pas les choses à moitié !

Le jeune new-yorkais Nick Koenig, alias hot Sugar, jusqu’ici inconnu de tous commence à faire son ascension dans le monde de la musique . Vous prenant par les trips en alliant synthés cheaps et rythmiques des cavernes. Cest le genre de mec à vous faire bouger votre cul sur le rythme cardiaque d’un rat. Tout ça pour créer ce qu’il appelle la « musique associative » une musique constituer de son du quotidien qu’il enregistre tout le long de la journée.

Avant écoute, j’avais surement comme vous a ce stade de l’article, cet a priori horrible avec un gros « Mais WTF » en boucle dans la tete. Mais lorsque j’ai entendu son Ep « Moon Money » sortie sur Ninja Tune. Je me suis dit « Ah ouais la claque qui te bute tout sereinement. » Il a ce don de transformer tous ses sons ambiants en terrible une track à la mélodie toujours accrocheuse à la fois Down tempo et Bass music il apporte un renouveau à un label qui commencer à se perdre un peu.

Moon-Money-Hot-Sugar

Il a sorti au mois de Février le clip  « 56 K » en feat avec Heems anciens membre de Das Racist. Un morceau qui arrive encore une fois à nous surprendre et nous prendre de haut.

Autant dire que vous n’avez pas fini d’entendre parler de lui. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.