And So I Watch You From Afar – All Hails Bright Futures : Post « HAPPY » Rock!

Quand on attend un album au tournant, le risque premier est d’être déçu. Déçu par une évolution qui ne nous corresponds pas, déçu par un album qui n’apporte rien à la musique du groupe… Les raisons sont nombreuses et la déception est tout aussi terrible que l’attente est forte. Ce qu’il y a de bien agréable en revanche, c’est que certains groupes ne se trompent jamais. C’est le cas des quatre Irlandais de And So I Watch You From Afar qui sortent leur 4eme album : All Hails Bright Futures.

Le sourire aux lèvres. C’est la première réaction lorsque cet album tourne. Une brutale sensation de joie vous transperce du début à la fin de l’album. On pouvait déjà s’en douter quand le single « Like a Mouse » a éclaboussé de sa bonne humeur la toile souvent morose des webzine spécialisés « Post Rock ».

Ce qui marque d’entrée de jeu, c’est les vocaux ajoutés sur presque tous les morceaux. Gangs avait commencé à intégré à très faible dose le chant sur des passages bien précis. Ici, il rempli l’espace, le gonfle. Toujours en chœurs, il appuie cette sensation de gaîté qui émane durant tout l’album (Young Brave Minds). La joie est aussi transmise par un riffing impeccable tout au long de l’album (Big Thinks Do Remarkable). Les mécaniques n’ont pourtant pas beaucoup changé depuis l’album précédent : gros changement de rythmes et fougue sont toujours au rendez vous. Les cuivres en revanche font leur apparition en grande pompe sur plusieurs titres et donne un coté assez épique aux morceaux. On pourra en revanche regretter que le groupe tombe dans une niaiserie profonde à l’égard de quelques titres franchement dispensable (Ka Ba Ta Bo Da Ka, Mend and Make Safe).

On retiendra le tryptique The Stay Golden qui résume parfaitement l’album ou encore AMBULANCE qui donne franchement l’impression d’avoir été composé sous un savant mélange LSD/Caféine mais surtout cette fin d’album lumineuse et hallucinante avec le duo final All Hails Bright Futures / Young Brave Minds  clôturant à merveille ce troisième effort.

Le gang à encore frappé. En faisant évoluer sa musique vers des contrées plus joyeuses (droguées ?), le groupe surmonte le défi fatal de tout troisième album : ne pas tomber dans la réédite. Merci les gars pour la bonne humeur.

All Hails Bright Futures

Label : Sargent House

Sortie : 18 Mars 2013

Une réflexion sur “And So I Watch You From Afar – All Hails Bright Futures : Post « HAPPY » Rock!

  1. Y a tellement d’évolution chez ASIWYFA ça fait tellement plaisir, et ça fait presque bizarre qu’ils sortent un album aussi « joie de vivre » alors qu’ils sont actuellement en difficultés financières. L’espoir fait vivre, comme on dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.