Le Mas définitivement FAUVE

Mercredi soir, le Mas des Escaravatier recevait le phénomène rock « FAUVE », retour sur ce concert survolté.

Encore une chaude journée à Puget sur Argens et la soirée qui s’annonçais ne pouvait que l’être plus. Car ce soir là, la nouvelle découverte rock française, FAUVE  s’y produisait. A Peine 17h, et les organisateurs annonçaient déjà la fermeture de la billetterie. Premier guichet fermé de la saison, tout semblait prometteur. Dés 19H30, il y avait foule, une queue immense et les places prés de la scène étaient déjà toute prises … 21h30 : Début de la première partie. Kim Cao fait son entrée, non sans une pointe d’humour « Hé non, je suis pas FAUVE, ils arrivent juste après ! »

Une voix suave et les premières paroles totalement en anglais, le niçois tente de chauffer l’ambiance,  assisté seulement de sa guitare. Entre chaque son, c’est un véritable « One Man-Show » interagissant avec le public. De très belles compositions, à la limite entre le blues et la pop, c’est une première partie très agréable que nous a offert le Mas ce soir là ! Avant de partir, quelques reprises de ses premières chansons (en français) comme souffle, que je vous conseille d’écouter.

Et enfin, ILS arrivent. Personne ne connaît leurs visages, le groupe ayant fait planer sur eux, un brouillard médiatique, puisque aucune photo n’est trouvable sur internet, et sur les réseaux sociaux. Beaucoup les ont confondus avec les techniciens, mais c’est bien eux qui ont débarqués sur scène.

Aucune lumière, juste un fond blanc, où sont projetées, pèle mêle, des bribes d’images, ou simplement le célèbre logo propre de FAUVE.

fauve

Les pronostiques allaient bon train concernant la chanson avec laquelle ils débuteraient leurs set : « Blizzard » ? « Kané »  ? ou bien « Nuits Fauve » ?

Et finalement retentissent les premières notes de « Saint Anne » et tout de suite le public se sent comme transporté dans l’univers si spécial du groupe. Tout en légèreté, les paroles et les instrus retentissent et transmettent toutes les émotions qui leurs sont propres. Entre chaque musique, les membres du groupe avaient l’air troublé de voir autant de monde rassemblé, comme si c’était une formidable surprise pour eux. Le public annoncé était présent, plus de 1000 personnes, s’attroupant au plus près de la scène, espérant enfin découvrir les visages de ces artistes si énigmatiques. Ils ont pu reprendre en cœur les paroles « Nique sa mère le blizzard ! », « Haut les cœurs ! » ou encore « Jour et nuit, je traque les épiphanies … ».

FAUVE nous a offert ce soir-là, un concert fabuleux, un show d’exception et des souvenirs, pour les dix ans à venir. Personnellement, ce live est un des meilleurs que j’ai vécu et j’ai hâte d’entendre leur premier album, qu’ils ont annoncé début 2014.

2 réflexions sur “Le Mas définitivement FAUVE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *