Soirée de clôture pour les Voix du Gaou avec IAM et 1995 !

Un décor permettant un dépaysement total, le bruit des cigales, la mer. Voila le cadre dans lequel se sont déroulées les voies du Gaou 2013. Pour le concert de clôture du festival nous avons eu droit a Iraka, 1995 et IAM.

Parlons d’1995 et d’IAM plus que d’Iraka, ce dernier, dans un mélange de rap, de slam aux inspirations rock à assurée une première partie honorable. Mais revenons en a nos moutons : Un Double Neuf Cinq. Après une conférence de presse où ces derniers se sont montrés détendus, confiants et soudés nous avons pu les voir faire leur show.

Sur scène le décor était fait des quatre chiffres : 1 9 9 5 lumineux. Le concert est bon, les morceaux s’enchaînent. Le groupe communie bien avec son public, le fait participer en utilisant toute la scène. Hormis la demi heure de retard, tout était parfait ! Après son concert, le crew assure une séance de dédicaces a la boutique de t-shirt, jusque même après le concert d’IAM, face a un public venu en nombre !

Ensuite vient le nom mythique de la soirée : IAM. On sait que les deux groupes font les festivals ensemble cet été. Le groupe se savait de retour au bercail et dans le public on pouvait voir des gens de tous ages, de toutes cultures ! Les morceaux de leur dernier album entrecoupés de classiques ont aussi rendu possible l’osmose entre le groupe et le public. Un « demain c’est loin » après un départ puis un retour sur scène à moitié capela à moitié sur l’instru m’a quand même un peu fait mal au cœur, mais on ne pouvait pas rêver mieux que ce morceau en dernier. Vous pourrez retrouver l’interview d’IAM, ici !

En bref, une bonne soirée de rap au Gaou qui fermera ce festival de renommé avec succès !

> IAM

> 1995

 Chroniqueur : Ludovic Moriset 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.