Festival Rock en Seine : Journée du samedi

La semaine dernière, on vous avez fait une sélection des artistes qui ne faut pas louper à la première journée du festival Rock en Seine. On enchaîne aujourd’hui avec la journée du samedi !

J.C. Satan

17h10. Scène de l’industrie.

Programmer J.C. Satan sur un festival dit « Grand Public », fallait oser. Bordélique au possible, usant les dissonances et le son lo-fi jusqu’à la corde, le groupe français évolue dans une sorte de garage rock dopé au LSD et aux rock lourdingue des 70’s. Et rien qu’à voir leur site internet, l’arrêt post-goûter (ou décuve prolongée, tout dépend de l’état de la veille) à la scène de l’industrie s’avère quasi-obligatoire, afin de se prendre une bonne grosse dose de rock  comme on en fait plus.

BRMClpo12

18h15. Grande scène.

Amateurs de vrai rock, rassurez vous, le festival a aussi pensé à vous en mettant sur la grande scène les américains de Black Rebel Motorcycle Club. Depuis le premier album éponyme sorti en 2001, aucune faute de goût n’a pointé le bout de son nez en huit albums studio malgré les petites faiblesses relevé sur le petit dernier : Specter at The Feast. On attend donc du sombre, de la disto’ bien huilé et des litres de whisky sur la grande scène samedi.

Nine Inch Nails

20h45. Grande scène.

Tout devait se terminer avec la tournée Wave Goodbye il y a quatre ans. Puis un album de How to Destroy Angels et un oscar pour la meilleure bande originale plus tard, Trent Reznor annonce le retour de SON groupe. Huit albums studio,  huit chef-d’œuvres, un impact sur le monde du rock équivalent à celui des Velvet Underground en leur temps, des performances live qui ont fait date de par leur jusqu’au boutisme… La liste est trop longue pour être  exhaustive. Dieu et ses comparses prendront place sur la grande scène ce samedi. Et bonne chance à Phoenix pour passer après eux.

Valerie June

21h50. Scène Pression Live.

Sur les chemins du blues, énormément d’artistes s’y sont perdus. Manque d’originalité ou trop plein de nouveauté (paradoxal non?), le genre originel du rock jouit pourtant d’une horde de fans grandissant de jour en jour mais surtout d’une flopée de nouvelles têtes excellant dans cet art. Mêlant habilement bluegrass, country, blues et americana, Valerie June a fait grande impression cette année avec son génialissime Pushin’ Against a Stone. Seul problème, elle montera sur les planches en plein milieu du set de Nine Inch Nails

Vous pourrez retrouver aussi Phoenix, Kid Noize  ou encore In The Valley Below sur les différentes scènes du festival.

Rendez vous lundi prochain pour le défrichage de la dernière journée du festival!

Pour voir l’article sur la journée du vendredi : ICI

Une réflexion sur “Festival Rock en Seine : Journée du samedi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.