Shoot The Girl First : Nouveau clip et délit de racolage

Le groupe Shoot The Girl First vient de sortir son nouveau clip « We’ll Never Fall », issue de son dernier album Follow The Cloud.

Si « Give and Take », leur précédente vidéo sortie il y a quelques mois était relativement agréable, celle-là me pose problème.
« Pourquoi » ? Pourquoi ces mecs jouent aux ados prépubères ? Pourquoi ce clip n’a STRICTEMENT aucun rapport avec les paroles scandées par le chanteur ? De multiples questions m’ont traversé l’esprit et c’est assez perplexe que j’ai relancé la vidéo.

Puis l’illumination.

La musique du groupe, déjà ultra calibré, vise sans trop de doute le jeune public à mèches en mal de sensations fortes. Des biatchs, de la grosse party et à foison d’alcool. En gros, tout ce à quoi pense l’adolescent entre 12 et 19 piges. Et le jeune client à l’avantage de vite mordre à l’hameçon. Oui, le morceau et le clip sont conditionnés pour plaire à cette tranche d’âge, quitte à sortir du domaine de l’acceptable (sans déconner, le premier qui me fait un lien crédible entre les paroles et la vidéo, je lui offre bien volontiers le resto’).
L’imagerie que dégage ce clip ne me gêne pas, loin de là. C’est le fait qu’elle soit utilisée sans rapport aucun avec le morceau et les lyrics, la vidéo existant non pas comme une extension artistique à but promotionnel, mais comme une vulgaire publicité racoleuse sans saveur.

Shoot The Girl First est un groupe influencé par les grosses machines américaines de Gaycore (Asking Alexandria et autre Attack! Attack !) et il y fort à parier que plus personne ne connaîtra leur nom dans 10 ans. Car le public grandit et la mode avance. La maturité faisant son travail, les jeunots devenus adultes se lasseront vite des gamineries de leur 15 ans. La preuve en est : qui se souvient des vulgaires copies de As I Lay Dying ou Killswitch Engage à l’époque où le metalcore régnait en maître ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.