La passion du « CLUB » selon Para One.

Il est actuellement 7h24, période de crise pour la SNCF avec les syndicats qui emmerdent la France une fois de plus. Pourquoi je vous parle de ça ? Et bien parce que je suis actuellement dans le TGV, qui me conduit dans l’une des plus belles régions de France, le Languedoc-Roussillon et que par mon habituelle chance, j’ai réussi à récupérer ma place alors que  l’anarchie règne à bord.  Bref, si j’écris cet article c’est avant tout pour vous parler du retour d’un des artistes le plus productif de notre époque, on a déjà beaucoup parler de lui auparavant de part ses nombreuses activités. Patron de label, producteur de bande originale, compositeur talentueux et même réalisateur. Mais c’est de « CLUB » que nous allons parler aujourd’hui, oui club un mot devenu tendance au cours de ces dernières années, mais ce sera surtout le nom du nouvel album de Para One, qui pourrait être aussi considérer comme une version revisité de l’impérial et indétrônable « Passion ». Selon une interview, il veut revenir à la base du clubbing en proposant des compositions taillées dans le marbre afin de vous offrir de folles nuits blanches. Plutôt original dans une période où la tendance est aux performances live.

club

Si l’on s’intéresse vraiment à la composition de l’album, on retrouve un ensemble très bien construit, remixé et arrangé pour la plupart des titres avec des versions beaucoup plus agressive. Un travail de fond sur les rythmiques et les basses, qui donnent un rendu totalement cohérent avec la nouvelle orientation que l’artiste a choisit.

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/152808168″ params= »auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true » width= »100% » height= »450″ iframe= »true » /]

Visuellement pour ce qui est de la cover, on reste dans le thème de la mythologie avec un pilier de marbre planté au cœur d’un milieu urbain, totalement en équation avec l’identité visuelle du label et un vrai travail graphique, qui on peut le dire a vraiment de la gueule ! (Bravo à ce talentueux graphiste, dont on fait rarement les louanges, et oui ! nous oublions bien souvent la dureté de la tâche, ainsi que l’importance de la présence de ces artistes de l’envers du décor…).

On reste toujours convaincu de la qualité de production fournie par Para One et on portera un regard attentif sur la suite des évènements. Que dire de plus ? un grand bravo et j’espère que vous adhérez vous aussi chers lecteurs.

Facebook : Para One 

Facebook : Marble 

iTunes : Club

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.