Pierre et Bastien – S-T : De la sincérité

Dans un pays où on considère Fauve comme un groupe un tant soit peu sincère, il convient de remettre certaines choses dans l’ordre, pour prêcher la sécurité, la tendresse et la sincérité qui n’est pas une simple posture, mais d’abord une sorte de logique à avoir dans son expression. En gros, Pierre & Bastien est un groupe de punk rock qui a sorti un album éponyme en mars. Pourquoi j’en parle ? Parce que s’il fallait évoquer l’aspect direct et sans préavis propre au punk, on l’a ici dans sa meilleure forme.

P&B_coverPourtant, la musique de Pierre & Bastien n’est pas tellement liée aux codes de ce que l’on appelle Punk. Mais elle traduit, avec son instrumentation très restreinte (2 guitares et batterie), un côté épuré qui se lie admirablement à la démarche. Et cet album arrive à toujours trouver des trouvailles musicales dans les derniers retranchements du style. C’est un disque brut, urgent, mais qui a également un excellent travail de composition. Les mélodies sont percutantes au possible (Luxe, Alcool, Auto-Entrepreneur, Cancer …), parfois mélancoliques (Journal, Twist …) et parfois profondément jouissives (Facho, Crise …).

Cette musique, Pierre & Bastien la font aller de pair avec des textes, en Français, qui sont écrits sans détour. Si je m’écoutais, je dirais même que c’est ce qu’il y a de mieux écrit ces derniers temps. Pourtant, pas de belles figures de style ou d’effets de langage, mais des mots, percutants, graves, déclamés avec un peu d’ironie, beaucoup d’énergie, et surtout, d’une manière qui leur est propre. Cet album est une revue de presse de ce qu’il y a de pourri de nos jours, comme les titres le laissent présager (Crise, Facho qui sonne tellement juste, Cancer, Auto-Entrepreneur …) et qui arrive à éviter à chaque fois de tomber dans le pathos (Journal, un des meilleurs textes du disque, est à pleurer, pas à rire.), la ritournelle stylistique ou la ligne facile. C’est brut, direct, puissant et surtout, vrai.

Ce disque est important, libérateur d’une certaine manière. Et à prix libre, vous n’avez donc pas d’excuse. Pierre & Bastien ont réalisé un tour de force, et j’aurais dû le dire dès le départ en fait. Con de moi. Mais toujours est-il que, chers Paul Jimenes, Frédéric Trux et Baptiste Nollet, merci infiniment. Et bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.