AaRON n’a pas chômé à l’Usine

Auteur de We Cut The Night, un album encensé par les critiques, le duo français AaRON se produisait ce samedi 26 mars à l’Usine, huit ans après son passage dans la salle istréenne.

Après une courte introduction portée par la voix de John Malkovich, Magnetic Road, extrait du dernier opus, a ouvert le bal en douceur, avec un Simon Buret qui n’a pas hésité à se « tortiller » d’entrée de jeu. L’un des nouveaux singles, Onassis, a suivi, avant Blow, extrait du premier album éponyme, Artificial Animals Riding On Neverland (AaRON). Le public a globalement bien répondu aux appels du charismatique et sympathique chanteur, et le fera tout au long du concert, sur des titres issus des trois albums. U-Turn, LE morceau le plus connu, a été interprété dans une version entièrement revisitée. On peut, éventuellement, reprocher l’omniprésence des samples, qui dénature – peut-être un peu trop – la version originale. Plusieurs chansons ont remué la foule : c’est le cas notamment de The Leftovers et We Cut The Night, où l’électronique est omniprésente et les jeux de lumières simples mais efficaces, Blouson Noir, pure réussite en live, ainsi que O Song, toujours aussi agréable à entendre. Des titres plus calmes, tels que Maybe On The Moon et Invisible Stains ont également fait l’unanimité. Le groupe (puisque deux musiciens additionnels ont accompagné Simon Buret et Olivier Coursier sur l’ensemble de la tournée) n’a pas non plus oublié de présenter quelques-unes de leurs pièces aux arrangements plus classiques, mais tout aussi intéressantes, telles que Arm Your Eyes, A Thousand Wars ou Rise, mettant ainsi en valeur le son superbe de la Gretsch de l’ancien guitariste de Mass Hysteria
Après un rappel, les deux membres fondateurs sont revenus ponctuer le show par Mister K interprétée en acoustique, sans micro, ce qui leur a certainement rappelé l’époque de leurs débuts, « dans leur cuisine ».

Autrement dit, les retrouvailles étaient pleinement réussies.

Crédit photo : Marie Pottier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.