Midnight Coffee
le webzine sur l'actu musicale et artistique


Magna Carta Holy Grail: Album Rap de 2013 ?

10.07.2013 // DJK // 1 Commentaire

Published on juillet 10th, 2013 | by DJK

Cela fait 4 ans que l’on attendait un album solo de Shawn Carter. Après le succès critique et populaire de Watch The Throne en 2011, avec son comparse Kanye West (N° 1 dans plusieurs pays la première semaine et détenteur du record de téléchargement sur iTunes battant ainsi Viva La Vida de Coldplay avec 290,000 achats en une semaine), Jay-Z revient avec un tout nouvel album, Magna Carta Holy Grail, accompagné d’une vaste campagne de communication, lancée lors de la Finale de NBA, suivie d’une chasse au trésor dans les rues de New York et qui se clôtura par une application mobile, en partenariat avec le géant coréen Samsung.

La rencontre des nouvelles tonalités du Hip Hop

Jay-Z - Magna Carta Holy Grail Recording Session

On retiendra que l’idée derrière la composition de cet album a été de définir de Nouvelles Régles (#NewRules), inspiré des nouvelles sonorités du hip-hop et pour y définir sa propre vision. Amusant et amusé, Jay-Z nous parle de sa fille, de son statut de père, de ses problèmes de riches, son rapport à l’art (cet album est un vaste hommage à Picasso et Basquiat, des artistes qui, selon Jay-Z, on définit de nouvelles règles dans leurs domaines) tout en restant sobre et dans un flow impeccable sur des productions dans l’air du temps et synthétisant les nouvelles sonorités du Hip Hop (mélodie formée de samples de voix, d’instruments réels et des segments de musique analogue extrêmement minimaliste, noirs et profonds). Aucune fausse note.

Comme à son habitude, les albums de Jay-Z sont des réunions de potes qui travaillent ensemble aux succès de Hov. Dans cet opus, nous retrouvons les habitués Pharrel, Swizz Beatz, Timbaland (où l’on a l’impression de retrouver son originalité musicale qui nous a tant plus au travers des productions qu’il accorde pour Magna Carter Holy Grail), mais aussi des petits nouveaux comme The Dream, Hit-Boy, qui signe « Somewhereinamerica » (« Twerk Miley Miley Twerk »), et encore Wondagurl, qui produit « Crown » ou la prod » la plus fat de l’album. Aux micros, nous avons le plaisir d’entendre Justin Timberlake, pour le très bon premier single de l’album « Holy Grail », Frank Ocean, Rick Ross, Nas et l’incontournable Miss Carter, Beyoncé. Que demander de plus ? Des personnes extrêmement talentueuses autour d’un album à la hauteur de ce que l’on attend de Jay-Z.

Un audacieux partenariat avec Samsung

Jay-Z @ RIAA Magna Carta Holy Grail Goes PlatiniumCe n’est un secret pour personne, l’industrie du disque va mal et il est dur d’investir dans de grandes campagnes de communication ou dans la production d’un album sans démarcher des partenaires commerciaux. Jay-Z est un professionnel dans ce domaine car il l’a très tôt compris (je vous invite d’ailleurs à aller jeter un coup d’œil à l’article de Complex qui recense les différentes choses que Jay-Z a voulu nous vendre). Pour Magna Carta Holy Grail, Hov s’est associé avec Samsung pour distribuer, uniquement aux possesseurs de Samsung Galaxy S3 et S4, une application proposant du contenu exclusif autour de l’album et, surtout, la possibilité de télécharger gratuitement Magna Carta Holy Grail pour les 100 000 premières personnes à télécharger l’application. Rendre disponible l’album le jour de la fête nationale américaine, soit 5 jours avant la sortie officielle aux États-Unis, fut une erreur car l’application fut détroussée de son contenu et distribuée dans le monde entier rendant Magna Carta Holy Grail le fichier le plus téléchargé illégalement le 4 juillet 2013 sur les réseaux BitTorrent. Malgré cette distribution hasardeuse, il n’en est pas moins que Magna Carta Holy Grail est déjà classé, par la RIAA (l’autorité défendant l’industrie de la musique aux États-Unis) disque de platine avec plus de 1,000,000 de ventes en moins d’une semaine. Alors qu’à l’heure où j’écris ces lignes, l’application vient d’être retirée du Google Play, on se pose encore la question de l’efficacité de ce partenariat.

Jay-Z a le don de mettre tout le monde d’accord.

Magna Carter Holy Grail de Jay-ZAucune surprise avec Magna Carta Holy Grail, Jay-Z remporte les faveurs du public et de la presse au travers d’un album moderne, poignant et personnel à son habitude. Il est impressionnant de voir un artiste être aussi constant dans carrière musicale. Après 12 albums solos, Jay-Z arrive toujours à être unanime. Un succès qu’il doit à ça verve mais aussi aux talents qu’il réunit autour de projet d’albums allant aux delà des attentes. Magna Carta Holy Grail est un excellent album qui est en très bonne voix pour devenir l’Album Rap de 2013.

Bonus


Ecrit par DJK

Cannois passionné par les musiques électroniques, d'Hip Hop venant d'Outre-Atlantique tout en ayant un péché mignon pour la Pop. Ultra-connecté, il est blogueur et DJ à ses heures perdus.

D'autres articles de DJK



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑