Midnight Coffee
le webzine sur l'actu musicale et artistique


Dans l’ancre du C.R.O.U : ITW Stupeflip !

11.05.2011 // Sarah Lonegro // 3 Commentaires

stupeflip-presse1_high_

« Je vais vous expliquer ce que c’est Stupeflip. Vous allez dire : « le mec il pète les plombs » mais je vais vous expliquez la différence avec les mecs qui ont des masques diffèrents des nôtres ! Les types, ils mettent des masques mais ils pensent même pas à mettre leur coup de ciseaux dedans. Tu vois ce que je veux dire ? C’est juste ça Stupeflip. C’est simple comme idée. C’est essayer de ne pas faire comme les autres. »

Leur univers ou l’histoire mythique du C.R.O.U.. Une organisation mystérieuse fondée en 1972 composée de trois membres : King Ju, Cadillac et MC Salo. Leur but est simple, celui de « terroriser la population et par là même instaurer une nouvelle ère : l’ère du Stup ». Stupeflip ne serait que la partie émergée, une excroissance de l’iceberg.. Une entrée dans leur ancre, leur menuiserie immonde. A la découverte de ces monstres mi-homme mi-lapin. Ma première question s’adresse à King Ju à propos de sa cagoule :

Ca fait combien de temps que tu portes ça ?

King Ju: Y’a l’autre conna.. ! Non le mec de Nova, il l’a comparé avec un slip sale. Ca n’a rien à voir avec un slip sale. Non mais là, il a un peu morflé.
MC Salo: Allo allo, individu camion jaune, camion jaune.

Et tu ramènes ça d’où ?

King Ju: C’est une cagoule d’enfant, retournée. Tu vois…
MC Salo: D’enfant retourné (rires) … bailloné, ligoté. Il s’appelait Grégory. (rires) Il est mort le 3 mai 1972.

L’image est importante pour vous ?

King Ju: L’image.. ? c’est à dire?
MC Salo: Panini.
King Ju: Explique un peu..

Tout le monde renvoie une image. La votre est voulue ?

King Ju: On est pas particuliers, on est naturels comme si toi t’étais avec tes potes tout à l’heure..
MC Salo: On est pas particuliers, on est partenaires…
King Ju: Tout à l’heure t’étais avec tes potes en train de picoler ! (rires) Nous, on est comme ça, tu vois ? Là on s’amuse.

Et vous pensez refléter quelle image à travers votre public ?

King Ju: A travers les disques ou à travers la scène ? Non parce que pour moi, ce qui est le plus important, c’est le disque, voilà.

D’ailleurs, vous en êtes où en ce moment. Vous venez de le sortir, et ?..

King Ju: Et on est train de le promotionner !
MC Salo:  Achetez le ! Hypnoflip Invasion depuis le 28 février dans les bacs.
King Ju: Non non, ça marche pas tant que ça, allez y, achetez, achetez, achetez.. Achetez, comme ça j’aurais pas à me fader la dame du RSA..
MC Salo: Après ils nous foutent bien la honte.

Aimez vous faire de la scène ?

King Ju: Ah non non justement, moi la scène, je déteste ça. Je le fais parce que le gars qui a investi sur Stupeflip, il veut faire de la scène.
MC Salo: Il a raison…
King Ju: C’est pour en vivre en fait que je le fais. C’est pour tenir quelques mois de plus.

T’avais l’air d’aimer ça pourtant !

King Ju: Encore ce soir c’était pas très chaud. Les autres dates, c’était les Beatles, j’te jure vraiment … LES BEATLES (rires) Paul Mc Cartney et compagnie!

Et vous êtes allés voir Katerine après votre live ?

King Ju: Oui !
MC Salo: C’était bien Katerine, y’avait du poisson.
King Ju: Il était super le catering ce soir… (Catering voulant dire « ravitaillement » en anglais)
MC Salo: .. Du poisson, du gratin de courgette. (rires)
King Ju: Moi j’adore Philippe Catering !
MC Salo: Et y’avait une banana split à la fin donc c’était cool.
King Ju: D’ailleurs, Philippe Katerine, c’est le seul truc qu’il y a un peu de marrant en fait à Garorock.. Après y’a le hip-hop français mais j’ai l’impression qu’il est pas trop représenté ici.
MC Salo: Si y’a Raekwon, un mec de Barbès (rires)
King Ju: Un mec de Sartrouville, Sartrou !
MC Salo: Je l’ai croisé chez Tati plusieurs fois.

Sinon, Cadillac. Tu viens vraiment de Cadillac ?

Cadillac: Non. Je suis une personne tranquille. Je visite Cadillac et..
King Ju: Moi aussi je le visite par derrière King Ju.. Non mais en fait Cadillac, je peux expliquer l’histoire parce que moi, mon surnom, c’est un mec que j’ai connu à l’époque, qui jouait dans un groupe de rock hardcore et c’est lui qui m’a appelé King Ju. Il m’a regardé, il a fait… Kiiing Juuu. C’est un mec qui adore la musique, il connaît tout sur tout. Et un jour j’ai regardé Steph comme ça, j’ai fais… Cadillaac. C’était par rapport à un morceau de Johnny.
En choeur : Caaadiiillllaaaccc oooh oooh oooh ! (rires)

Et depuis que vous n’avez plus de maison de disque, tout s’arrange ?

King Ju: C’est pareil, ça change rien pour moi. Enfin si, si.. non, enfin, non. Disons que non mais c’est un peu compliqué le côté business, je veux pas trop en parler.
MC Salo: Achète l’album de King Ju (rires)
King Ju: Disons que quelqu’un a investi sur le C.R.O.U. il y a déjà plus d’un an. Et c’était certainement pas moi! J’avais pas d’argent tu vois. Quelqu’un a .. investi.. sur le C.R.O.U. Une sorte..
MC Salo: De gourou!
King Ju: De Bernard Tapie !.. une sorte d’aventurier..
MC Salo: Ca c’est le cas de le dire.
King Ju: Un vrai aventurier.
MC Salo: Une fois on l’a vu partir chercher des saucisses quand même.
King Ju: Le genre de mec qui va acheter des saucisses tout d’un coup, sur un coup de tête.
MC Salo: Sur un coup de tête, un vrai coup de tête! Comme dans un film !

Tu te prends pour une saucisse ?

MC Salo: Pas du tout. Ca n’a rien à voir!
King Ju: Non, nous on est des personnages.Avec Steph’, on est très gentils dans la vie. Par exemple, moi je bosse pour Stupeflip, je suis pas Stupeflip. Je me mets dans la peau d’un fan de musique et je me dis, qu’est ce qu’il aimerait voir ? C’est ça Stupeflip en fait. Et ça, y’a peu de gens qui font ça. Parce que tous les mecs sont là, un peu quand même… Bon moi je peux avoir de l’ego aussi.. mais tu sais j’essaye de.. moi je suis extérieur à ça. Et je pense que Steph’, quand il écrit aussi, dans tout ce qu’on a fait on est..  Tu vois ce que je veux dire ? On est vide, on est des marionnettes.

Donc tu joues un personnage ou non ?

King Ju: Justement c’est un personnage. Je suis pas comme ça. Le côté schizo il est totalement assumé et je trouve ça trop drôle. Si vous faites de la musique faites des trucs de schizo… Mais pas parce que tu vas mal forcément. Les trucs de schizo, c’est ce qu’il y a de mieux, c’est marrant.

Parce que tu peux te permettre certaines choses..

King Ju: Bien sûr ! Comme les trucs africains ou je ne sais quoi. Ils ont des masques, ils font pareil. Y’a peu de mecs qui font ça. Comme je te dis, je suis extérieur à ça. Il y a un petit peu de moi dans Stupeflip et il n’y en a pas tant que ça en fait. C’est ça qui est marrant. Stupeflip, c’est une entité ! Elle est dans la baignoire, Je vois les tentacules, ça fait « baaaahhh » (rires). Je la vois de loin, c’est au loin tout ça.

Venons-en à vos influences !

King Ju: Raekwon, ce qu’on va voir tout à l’heure, le premier album est dingue. Non, moi c’est plus hip hop. J’ai arrêté d’écouter du rock à la fin de… la fusion en fait. Nirvana, Rage Against The Machine, des trucs comme ça. Après j’ai arrêté d’écouter du rock, je trouve qu’il n’existe plus. Après, c’est le hip hop ! Le hip hop français, américain, ‘89, ‘96 ! Allez écouter. Depuis la musique est morte. Il y a des espèces de groupes de rock de merde (rires) ! Non mais y’a rien ! Si y’a Booba en France, c’est pas mal. Booba, il réinvente la langue française. Il la réinvente vraiment alors que les petits, entre guillemets, je vais faire un gros cliché, les petits blancs, pas de banlieues, ne réinventent pas la langue. Lui, il la réinvente. C’est ce qui fait la différence avec tous les autres blaireaux. (rires)

Bon pour finir, on aimerait tous visiter votre menuiserie.. vous produisez comment ?

King Ju : Ohh c’est un peu chez moi la Menuiserie.. Tu veux savoir un p’tit truc? J’ai Logic Audio depuis 3/4 mois, avant j’etais sur un autre logiciel mais peu importe le logiciel. J’texplique, mes maquettes elles sonnent pas très bien mais on est quand même allez dans un gros studio cette fois-ci, c’est la première fois qu’on fait un bon mix. Le mec qui a mixé sa, c’est le mec qui a travailler pour Claude Francois, Aznavour, des trucs comme ça.. Il a fait « péter » les maquettes là bas! En fait, c’est juste une histoire de son, juste une histoire de son.. Et ce que je veux dire, c’est que cette fois-ci on a un meilleur son pour de bon.

Vous prenez un café les lapins ?

King Ju : C’est une blague ? (rires) J’adore le café, je pourrais en boire des tonnes mais c’est pas bon pour la santé.. note le bien ça !
MC Salo : Merci les copains, mettez vos slips de bains !

> Stupeflip
> Achat Hypnoflip Invasion


Ecrit par Sarah Lonegro

Rédactrice en Chef de Midnight Coffee, une tasse de café à la main, l'autre tapotant le clavier les soirs de pleine lune.

D'autres articles de Sarah Lonegro



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑