Youssoupha a fait « Gester » le Mas des Escaravatiers.

Après avoir enflammée toute la France lors de sa tournée « GesteTour », Youssoupha a repris la route et fait escale au Mas des Escaravatiers, vendredi 14 juin, le temps d’une nuit.

Youssoupha au Mas des Escaravatiers.

Pour la première fois en concert à Puget, Youssoupha a su se rendre maitre des lieux et capter son public comme jamais auparavant. On aurait pu croire que Youssoupha serait en terrain conquis, entouré de fans (de la première, comme de la dernière heure), est un leurre mais  que nenni. Public hétéroclite, composé de (très) jeunes comme de plus âgés, certains étaient là pour acclamer leur idole tandis que d’autres étaient guidés par la simple curiosité.

Curieux, tous ont été conquis, ravis de découvrir ce phénomène scénique et musical à l’ombre des oliviers du Mas des Escaravatiers. Après une première partie assurée par KELEVRA et LMN2GUERRE, Youssoupha a transformé cette scène  en véritable théâtre, transformant les acteurs en chanteurs et les tirades en paroles et le public en troupe de danse.

« Maintenant en sortant de mon concert vous pourrez dire : Youssoupha et moi, On se connais ! »

Youssoupha au Mas des Escaravatiers

C’est ça la force de Youssoupha, il considère son public comme des amis, il parle et joue avec lui. Improvisant même une chorégraphie générale et arrivant à faire bouger toute cette foule  rassemblée devant lui. Tout est prétexte au jeu ou à l’amusement, c’est d’ailleurs la piscine du Mas qui en fera les frais après le concert, car Youssoupha l’avais promis « Si vous faites plus de bruit que tous les autres public, je vais dans la piscine ! » et le public du Mas a su relever le défi !

C’est cette interaction qui rend le concert encore plus vivant et immersif. Et c’est justement ça qui donne tout son sens au rap engagé et conscient que Youssoupha prône tout au long de ses textes.

« Je dois l’avouer, Puget vous êtes le meilleurs des public de la tournée ! »

Et Puget se rappellera longtemps de Youssoupha. Et on entendra encore longtemps l’écho des punchlines dans la garrigue Varoise.

Ndla : Remerciements à l’équipe du Mas des Escaravatiers et particulièrement à Virgine B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.