Rétrospecaféine #6 : Pere Ubu – The Modern Dance

NB : Désolé pour le retard. Jetez moi des pierres. Ca m’excite.

A la fin des années 70, alors que le punk s’essouffle progressivement, une nouvelle vague se prépare, dans les affres de groupes comme Joy Division, Public Image Ltd, Wire ou encore Siouxie and The Banshees. Et dans la contrée de Cleveland, un groupe plus étrange fera partie des inconnues de ce mouvement qui se nommera post-punk : Pere Ubu, qui signera en 1978 un album mythique et qui restera, à ce jour, leur meilleur : The Modern Dance.

Pere-Ubu-The-Modern-Dance

Sorte de collage garage/punk expérimental, The Modern Dance est un album aussi urgent que disparate. Dans le bon sens du terme. Mené par le chanteur/gazouilleur David Thomas, Pere Ubu ouvre un champ assez bizarre dans la scène post-punk et garage : le random a-t-il court dans des styles qui nécessitent une telle urgence ? En effet, Pere Ubu a la composition hasardeuse, dans le sens où ils prennent toujours la première idée lorsqu’ils composent un morceau. Parfois, cela peut donner des morceaux tout à fait construits et fun, comme le morceau titre, mais parfois … Sentimental Journey.

L’écoute d’une traite de cet album est une expérience tout à fait malsaine par moments. Que ce soit les riffs distordus et l’orchestration surréaliste dans Laughing ou Real World, les incursions bruitistes dans des morceaux comme Non-Alignment Pact ou Chinese Radiation, ou l’intégralité de cette session d’improvisation relativement libre qu’est Sentimental Journey.

[tube]http://www.youtube.com/watch?v=12Z5zP7aijo[/tube]

Pour autant, cet album n’est pas aussi cryptique que son orchestration peut le laisser présager. Il y a des miracles de frustration comme Life Stinks, Humor Me ou encore Non-Alignement Pact, où la voix haut perchée de David Thomas raconte un divorce. Plus ou moins.

The Modern Dance est surtout un album innovant dans le paysage musical, encore de nos jours. Ses expérimentations portées influeront beaucoup par la suite, et même si cet album a peu été vendu quand il est sorti, il est devenu un passage obligé pour tout passionné de musique.

The Modern Dance, c’est la vie. Point.

[tube]http://www.youtube.com/watch?v=Leax63ullPE[/tube]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.