Kyary Pamyu Pamyu – NANDACollection : De la culpabilité

Les plaisirs coupables, voilà un phénomène très intéressant. Aussi, cet article. Voilà. Kyary Pamyu Pamyu. Fermez vos gueules. Et oui, c’est un recyclage de ma vidéo, mais le peuple caféinomane doit savoir que cet album est très bon. Oui. Fermez vos gueules. Arrêtez de me cracher dessus.

kyary_nandacollection_coverKyary Pamyu Pamyu est une chanteuse, modèle et bloggeuse Japonaise, une des figures de la J-Pop et est d’ailleurs celle qui a pu le mieux s’exporter outre-Japon grâce à une image assez décalée, à la fois très « kawaï » mais aussi, assez gênante voire glauque dans certains cas. La meilleure représentation de cette esthétique étant d’ailleurs le fameux clip PonPonPon, qui est devenue d’ailleurs virale sur Youtube. Mais si l’esthétique liée à Kyary Pamyu Pamyu est bien évidemment ce qui est le plus reconnu, il ne faut pas oublier que la musique est également une part importante dans ce qui a fait le succès de Kyary, et notamment le travail de son producteur et compositeur Yasutuka Nakata, fondateur du groupe Capsule et figure de proue du son J-Pop.

Et NANDACollection, le second album de Kyary Pamyu Pamyu, est justement la preuve de cette singularité qui a justement séduit au delà de son pays d’origine. Cet album est un immense bordel coloré, surproduit et complètement farfelu. Et je l’aime, tellement. Pas dans une optique ironique du genre : « hé c’est bordélique qu’est-ce qu’ils sont bizarre ces japonais » , non et d’ailleurs si tu écoutes ça comme ça, je te prierai de te mettre ton poing dans le cul. NANDACollection est une collection de morceaux qui sont quasiment toujours dans cet esprit là mais arrivent quand même à avoir un aspect imprévisible. Il est évidemment structuré sur des mélodies qui te restent dans la tête, et y en a au taquet, toutes plus efficaces les unes que les autres, mais parfois certaines incursions bizarres et improbables se font dans ces morceaux. Des éléments d’eurodance, de dubstep, de fanfare, de … musique traditionnelle occitane ?  Quoi qu’il en soit, il se passe plein de choses dans cet album, et beaucoup de morceaux en deviennent adorables.

[tube]http://www.youtube.com/watch?v=jcIOg_m-bp4[/tube]

C’est vraiment un album fun, bordélique, sans prise de tête et absolument frais. Après certains morceaux sont moins prenants que d’autres, notamment sur la fin de l’album, mais des morceaux comme Fashion Monster, Ninja Re Bang bang, Furisodeshon, ou Mi, sont complètement fun et extatiques, et ma préférée, Invader Invader (ci-dessus), est juste superbe, imaginative, dingue, et CE DROP DUBSTEP PUTAINandaCollection est un album de pop bizarre, mais vraiment intriguant. Forcément, ça ne plaira pas à tout le monde, on peut être hermétique à ce genre de musique, mais ça vaut le coup, à mon sens, de tenter une écoute et voir ce que l’on ressent.

C’est pas si terrible, si?

Apparemment, si. C’est sûr que c’est plus facile pour vous, vous êtes encore dans le placard. Bande de lâches.

Non, ne partez pas.

[tube]http://www.youtube.com/watch?v=9Y6H-YjsE9Q[/tube]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.