Have a Nice Life – The Unnatural World : De la réverbération abusive

Cet album m’est arrive un peu sur le coin de la gueule, pour être honnête, mais c’est pas plus mal. Parce que parfois, la rencontre improbable donne encore plus de ressort à l’écoute. Aujourd’hui, je vous parle du nouvel album du duo post-punk américain Have a Nice Life, nommé The Unnatural World. Déjà, pour cerner le projet de Have a Nice Life, il faut déjà … Continuer de lire Have a Nice Life – The Unnatural World : De la réverbération abusive

Jessica 93 – Who Cares? : D’une exception

Dans la série du « Sans déconner, on a oublié d’en parler? », voici l’album de Jessica 93, Who Cares?, sorti sur trois labels en même temps. C’est vous dire. Jessica 93 est un one-man-band français qui mélange de la cold wave, du post-punk, du shoegaze et plein d’autres styles aux noms barbares dont la signification est aussi vague qu’inutile, au risque de passer pour un étiqueteur … Continuer de lire Jessica 93 – Who Cares? : D’une exception

Fuck Buttons – Slow Focus, ou « pourquoi j’en ai pas parlé ici? »

Sérieusement, les mecs, j’en ai jamais parlé ici? De Fuck Buttons? Et leur album Slow Focus? Je me perds vraiment, y a des jours. Enfin bon, fait chier, on réitère. Il y a eu une certaine évolution depuis 2004 dans la musique de Fuck Buttons, duo électro-noise planant au nom fleuri venant de Bristol (comme par hasard). Leur premier album, Street Horrrsing, sorti en 2008, … Continuer de lire Fuck Buttons – Slow Focus, ou « pourquoi j’en ai pas parlé ici? »

La Qualité Française est dans la soupe : Le cas Cheveu

Aujourd’hui, chronique improvisée, dans le sens où je l’écris d’une traite, sans vraiment savoir où aller. On n’a qu’à dire que c’est une performance artistique. Foutez-moi la paix. En réverbération de mon article sur la Qualité Française, je voudrais porter à votre attention le cas du groupe Cheveu, groupe de garage rock aux tendances étranges venant de Paris, apparemment. Cheveu fait ce qui s’appelle, théoriquement, … Continuer de lire La Qualité Française est dans la soupe : Le cas Cheveu